Les boutiques historiques de Marseille

Les boutiques historiques de Marseille
Comment se rincer l’œil dans des lieux historiques tout en faisant accessoirement un peu de shopping ? Je vous propose un parcours hétéroclite dans les plus belles enseignes Marseillaises.
Pour les amoureux des beaux livres et ceux qui voudraient avoir des vues historiques de Marseille, je vous conseille de vous rendre à la Librairie des arsenaux. Vous y découvrirez l’histoire de l’arsenal des galères de Louis XIV, qui se trouvait à cet emplacement. Même si la mise en scène fait croire que les murs sont ceux de l’époque, le quartier a en réalité été détruit en 1781 puis reconstruit pour accueillir des entrepôts. Empruntez l’escalier qui vous mènera à la galerie de Yann Letestu. Ses peintures oniriques vous feront voyager dans le Marseille du 19ème lorsque les paquebots partaient pour le monde entier chargés de travailleurs de l’empire et d’artistes. Dirigez-vous maintenant sur la petite rue bruyante et pour ne pas dire horrible « fort du sanctuaire » mais ne vous découragez pas, vous arriverez en quelques minutes au Coq gourmand. Vous serez accueillis par Claudine, une caviste ancienne antiquaire qui a su donner une âme à cette enseigne hors du temps, gorgée de produits locaux, de whiskys de collection, et de grands vins de producteurs indépendants. Vous pourrez visiter des caves qui servait de réserve à l’Arsenal pour entreposer du vin de l’huile et des céréales. L’enfilade des salles est spectaculaire. Vous remonterez l’histoire ainsi qu’une bonne bouteille.
Continuez votre chemin vers la Préfecture et arrêtez-vous au début de la rue Saint-Ferréol pour visiter le tout nouveau H&M. Prenez quelques secondes pour observer la façade de marbre sculptée et jouez au jeu des devinettes. Qu’est ce que cela pouvait être avant? En rentrant, vous vous retrouverez dans un décor préservé et mis en valeur d’une très grande banque du 19ème siècle. Vous pourrez ainsi imaginer le faste de la ville de l’époque. En descendant la rue Saint-Ferréol, vous tournerez à gauche dans la petite rue Vacon, au 33, pour déguster une petite navette ou autre délices de l’une des plus ancienne boulangerie de Marseille, la maison Michel. Les casse-croûtes sont délicieux et les prix sont pour les locaux. Faites demi-tour et continuez la rue jusqu’à rejoindre la rue de Rome, puis la rue Méolan. Vous êtes devant la dernière herboristerie de Marseille. Le père Blaise est une institution à bien des égards et vous aurez l’impression qu’ici les formules magiques ne sont pas de vains mots. Continuez tout droit et tournez à gauche Rue des Récolettes pour atteindre le Graal des boutiques Marseillaises, la plus ancienne quincaillerie de France, chez l’Empereur. Sur 1000m², vous flânerez en découvrant des objets que vos grands-mères utilisaient sans doute, mais aussi des innovations techniques dans les univers culinaires, du ménage, de la plomberie, des jeux, de la coutellerie, etc. Pour terminer cette petite balade qui n’est pas exhaustive, tournez à droite sur la Canebière pour déguster un excellent café de la torréfaction Noailles, au comptoir, comme les locaux.
Cet article vous a plu? Vous souhaitez découvrir plus de boutiques historiques à Marseille? Rejoignez nos visites!

Leave your comment